Coopération Multilatérale

Organisation des Nations Unies

L’un des principaux objectifs de CGLU est de renforcer le partenariat avec les Nations Unies et la Communauté Internationale et assurer un rôle effectif du gouvernement local en tant que pilier du système international. Depuis sa création en 2004, CGLU travaille entre autres à l’obtention d’un rôle consultatif officiel au sein du système des Nations Unies.

Voir le travail mené par le secrétariat mondial de CGLU auprès des Nations Unies : http://www.uclg.org/fr/action/agenda-international.

En réponse à cette dynamique et parce que la reconnaissance du rôle des autorités locales et régionales dans le développement est maintenant acquise, certaines organisations des Nations Unies initient depuis plusieurs années des partenariats avec les collectivités locales, notamment l’UN-Habitat et le PNUD. Généralement axés sur le renforcement de leurs capacités institutionnelles et l’appui à la mise en place de plans de développement intégrés, ces programmes et projets offrent aux collectivités de nouvelles opportunités de financement auprès des bailleurs de fonds, tout en donnant une nouvelle ampleur aux programmes de coopération décentralisée.

 

PNUD – Programme des Nations Unies pour le Développement

Le PNUD est le réseau mondial de développement des Nations Unies. Il aide les gouvernements et les populations à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux du développement et élabore un Rapport annuel mondial sur le développement humain. Le PNUD cherche à développer des alliances stratégiques avec les autorités régionales et locales d’Europe pour la coopération décentralisée. Il s’agit de mobiliser et de mettre en commun des ressources innovantes aux niveaux international, national et local œuvrant pour la gouvernance locale et le développement. L’objectif est de fournir un soutien aux gouvernements régionaux et locaux désireux d’établir des coopérations nationales à travers 3 programmes :

http://www.undp.org/content/undp/fr/home/ourwork/partners/regions_and_localauthorities.html

– Le Programme ART GOLD (Appui aux Réseaux Territoriaux pour la Gouvernance Locale et le Développement) est une initiative internationale lancée en novembre 2004 par le PNUD avec l’appui d’autres agences des Nations-Unies. Son objectif général est de promouvoir une approche territoriale du développement humain pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

À travers une approche intersectorielle et pluri-acteurs, ART soutient : les politiques de décentralisation ; la couverture, qualité et soutenabilité des services publics territoriaux ; le développement économique local ; les systèmes de planification territoriale et l’application de l’approche « genre » à toutes les activités de développement.

– Les Agences de développement économique locales (ADEL ou LEDA) ont pour mission l’harmonisation des politiques nationales et locales en vue d’augmenter la compétitivité à long terme des acteurs locaux de développement et les encourager à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement.

– L’Alliance mondiale des villes contre la pauvreté (WACAP) est la contribution des villes de tous les continents dans l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

 

FAO – Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture

Créée en 1945, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a pour mandat d’améliorer les niveaux de nutrition, la productivité agricole et la qualité de vie des populations rurales, et de contribuer à l’essor de l’économie mondiale. Pour accompagner les réseaux de collectivités territoriales dans leurs actions pour combattre la faim et la malnutrition, la FAO a lancé en 2002 un Programme de Coopération Décentralisée (PCD). Ce programme s’appuie sur le potentiel que représente la coopération décentralisée, en particulier avec les collectivités d’Italie, de France et d’Espagne, pays avec lesquels la FAO a signé des accords spécifiques.

http://www.fao.org/tc/dcp/index_fr.asp

 

PNUE – Programme des Nations Unies pour l’Environnement

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a été créé en 1972 afin de promouvoir l’utilisation avisée et le développement durable de l’environnement mondial.

En 1976, un Plan d’Action pour la Méditerranée (PAM) et la Convention de Barcelone sont adoptés. Cette dernière devient en 1995 la Convention pour la protection du milieu marin et du littoral méditerranéen. Elle implique 22 parties contractantes (PC) : les 21 pays riverains de la Méditerranée et l’Union européenne. En 1996, la Commission Méditerranéenne de Développement Durable est créée dans l’optique de mettre en place une Stratégie Méditerranéenne de Développement Durable (SMDD). Cette Commission comporte 36 membres : les 22 PC et des représentants des entreprises, des collectivités territoriales et des ONG.

http://www.unepmap.org/index.php.

Le Plan Bleu, centre d’activités régionales installé à Sofia-Antipolis et Marseille, est chargé de produire de l’information et de la connaissance afin d’alerter les décideurs et acteurs sur les enjeux environnementaux en Méditerranée.

 

 

Institutions internationales

 

La banque mondiale

La Banque Mondiale est une organisation internationale qui a pour mission de lutter contre la pauvreté et d’améliorer le niveau de vie des populations, grâce à l’octroi de prêts à faible intérêt et à des dons dans les domaines fondamentaux que sont l’éducation, la santé, les infrastructures…Traditionnellement habituée à traiter avec les Etats, la Banque Mondiale s’est peu à peu rapprochée de l’échelon territorial afin de mieux prendre en compte les besoins des populations. Elle a notamment développé un pôle dédié au développement urbain afin de bâtir des villes « fonctionnelles », c’est-à-dire écologiques, inclusives, résilientes et compétitives, et d’appuyer les décideurs dans leurs efforts de coordination des politiques et choix d’investissement intelligents.

La stratégie de la Banque mondiale pour le développement urbain préconise de mettre l’accent sur des systèmes robustes et sur la gouvernance urbaine pour rendre possible une croissance durable et sans exclus.

http://www.banquemondiale.org/fr/topic/urbandevelopment/overview