France urbaine lance un projet de valorisation des initiatives relatives à l’agriculture urbaine et périurbaine

Consciente de l’enjeu croissant que revêt l’agriculture urbaine pour les grandes villes et intercommunalités,

France urbaine lance un projet de recensement et de valorisation des initiatives de ses adhérents en la matière.

En effet, l’agriculture urbaine, pouvant être définie comme « l’agriculture pratiquée et vécue dans une agglomération par des agriculteurs et des habitants aux échelles de la vie quotidienne et du territoire d’application de la régulation urbaine » [1], tend à devenir un sujet incontournable pour les pouvoirs locaux. Elle couvre de nombreux champs thématiques des politiques publiques des collectivités[2] et, de ce fait, peut offrir un certain nombre de pistes afin de relever un certain nombre de défis : inclusion sociale, sécurité sanitaire, équilibre alimentaire, développement durable, lutte contre une extension excessive de l’urbanisation, éducation, développement de l’innovation…

Il sera ainsi proposé aux collectivités contributrices de faire connaitre et de valoriser un ou deux projets locaux – réalisés ou en cours de réalisation – mettant l’accent sur l’alliance des territoires ou sur les retombées du projet en termes de création d’emploi et de création d’activité. En effet, la mission de nourrir les métropoles doit permettre de répondre aux inégalités sociales dans la consommation alimentaire, au déséquilibre dans le partage de la valeur de répartition spatiale de l’offre, à la dégradation de l’environnement, aux risques de pénuries des ressources du fait du changement climatique, et aux modes de gestion des déchets. Repenser la relation entre villes et territoires périphériques, y compris dans les projets d’agriculture urbaine et périurbaine, est une étape indispensable. Par ailleurs, les projets d’agriculture urbaine et péri-urbaine peuvent être créateurs d’emplois, qu’il s’agisse du secteur de l’alimentation, de la production, de la transformation, de la commercialisation ou des services qui y sont associés (tourisme vert périurbain, fermes pédagogiques, …). Et si beaucoup de projets s’inscrivent dans le champ de l’économie sociale, de plus en plus de projets présentant un fort potentiel pour le développement économique et l’emploi voient le jour.

Voir le cahier des charges et la note de concept sur France Urbaine

Contacts :

Kader MAKHLOUF : k.makhlouf@franceurbaine.org

Chloé MATHIEU : c.mathieu@franceurbaine.org

 

Source : France urbaine