Français English        

La Commission Méditerranée de CGLU
Présentation
Objectifs
Historique
Organisation et participation
Réunions - Rencontres
Contacts
 
Partenariat Euro-Méditerranéen
Du Processus de Barcelone à l’Union pour la Méditerranée
Institutions et acteurs
Programmes soutenus par l’UE
Appels à projets
 
Coopération multilatérale
Les Nations Unies
Les institutions et bailleurs internationaux
Les gouvernements
 
Forum des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée
Forum 2008 - Marseille (France)
Forum 2010 - Barcelone (Espagne)
Forum 2013 - Marseille (France)
 
Ressources
Annuaire des réseaux
Informations par pays
Bibliothèque
Télécharger
 



avec le soutien de


logo      logo

 

Coopération bilatérale et multilatérale

Née avec les premiers jumelages de l’après-guerre, la coopération décentralisée a connu une évolution remarquable. Les collectivités territoriales se sont imposées progressivement sur la scène internationale grâce à la conclusion de nombreux accords de jumelage et de coopération portant sur des domaines variés : économie, culture, développement urbain, agriculture, santé, environnement, accompagnement institutionnel... La coopération décentralisée a renouvelé les modes d’action internationale qui prévalaient jusqu’alors en promouvant le partenariat, le dialogue permanent et la réciprocité.

Au-delà des relations bilatérales classiques de type jumelage et accord de coopération, la coopération décentralisée recouvre également un volet multilatéral qui s’illustre notamment par le développement de partenariats entre organisations internationales et collectivités territoriales. Les grands bailleurs de fonds tels que la Banque Mondiale, l’ONU et les agences nationales de coopération, souhaitent ainsi se rapprocher de l’échelon territorial afin de mieux répondre aux besoins ressentis par les populations. Parallèlement, grâce à ce type de partenariat, les collectivités territoriales bénéficient de l’expertise et de l’expérience des organisations internationales dans le domaine de la coopération. Le rapprochement entre autorités locales et institutions internationales repose donc sur une véritable complémentarité des compétences et confirme la montée en puissance des collectivités territoriales dans les relations internationales.

La coopération décentralisée, bilatérale et multilatérale, est particulièrement active autour du bassin méditerranéen, espace historique d’échanges, de migrations et de rencontres des civilisations qui pousse naturellement les collectivités territoriales à dialoguer et à élaborer des projets communs. La coopération décentralisée s’impose d’autant plus que les territoires méditerranéens sont confrontés à de nombreux défis qu’il convient de relever ensemble, dans la perspective d’un développement harmonieux et durable.




Rabat 2013 - Le rendez-vous mondial des autorités locales et régionales

>> En savoir plus

3ème édition du Forum des Autorités Locales et Régionales de la Méditerranée - Marseille

>> En savoir plus...

(C) CGLU | Crédits